0

Ashley Wood – World War Robot

World War Robot. Ce thème maintes fois rebattus et disséqués (Terminator par exemple) est celui qu’illustre avec talent Ashley Wood.

Artiste australien, Ashley Wood peint à l’huile et au couteau des scènes de champs de bataille d’une guerre imaginaire et métallique.

On y ressent la force tranquille et la fureur froide de ces machines au design obsolète mais aux flingues puissants.

Si ces peintures peuplaient les musées, les mômes y retourneraient volontiers.

Il y a deux sites à visiter. Celui de l’artiste Ashley Wood et threeA toys (boutique) où j’achèterais volontiers tous les robots présents dans la rubrique WWR.

11 images à découvrir maintenant.

Ashley Wood 144

Ashley Wood 152

Ashley Wood 153

CLIQUEZ MOI. Il y en a encore !

1

Lee Price, une femme qui peint des femmes

Lee Price peint d’autres femmes dans un style hyperréaliste.

Quand elle les pose sur ses toiles, elle dépeint des instants intimes où le rapport corps et nourriture est souvent mis en évidence.

Dans la solitude de la salle de bain ou d’une chambre à coucher, une fois la porte fermée, ces femmes s’offrent des parenthèses de gourmandises sans souci de leur apparence.

Ces œuvres, extraits de vie que les hommes ignorent ou ne veulent pas connaitre, laissent imaginer pourquoi elles sont là, seuls avec des sucreries : déprime ou petit bonheur solitaire ?

asleep lee price

self portrait in tub with chinese food lee price

strawberry swirl lee price

0

Art Attack à Berlin

Un collectif d’artistes a déversé de la peinture au niveaux des feux de la Rosenthaler Platz à Berlin.

Quand les véhicules ont commencé à rouler dedans, cela a donné un joli chaos de couleurs.

La peinture est censé s’effacer au fur et à mesure des pluies.

Au-delà de l’aspect esthétique, mon côté raisonnable à tout de suite pensé aux risques de dérapages et à la confusion issue de la perte de signalisation au sol. C’est pour ça, que je ne me permet pas ce genre de choses, je pense trop aux effets de bords plus ou moins dangereux que cela peut occasionner.

Trouvé via Abitare.it

1

Howard Pyle : maître illustrateur

Sous ce pompeux titre de maître illustrateur, se cache pourtant ce qu’était Howard Pyle.

Écrivain, illustrateur et professeur d’illustration, il y a plus d’un siècle, il forma bon nombre de grands noms de la peinture américaine.

Mais pourquoi nous parler de ce vieux bonhomme me direz-vous ?

Parce que ça ne vous fait pas de mal de regarder, un peu dans le passé, ô combien la modernité du trait et de l’imagination de certains étaient déjà présentes.

Et surtout parce qu’il a été la source d’inspiration du grand Norman Rockwell dont je vous parlerais un de ces jours.

Mister Pyle est surtout connu pour son adaptation de l’histoire de Robin des bois (téléchargeable gratuitement mais en anglais ici), mais aussi pour ses pirates.

A les regarder, crasseux, dégingandés et aux trognes usées par les embruns, ils vous racontent déjà leurs pillages et les abordages de riches vaisseaux.

Et si je vous dis que Jack Sparrow, le fantasque capitaine des Pirates des Caraïbes, descend tout droit de ces féroces marins pour sa dégaine, il ne vous reste plus qu’à vraiment piocher dans les superbes images du grand Howard Pyle.