Ca faisait un moment que le site Creads n’avait pas posté d’appel à la création.

J’attendais avec curiosité la prochaine occasion de produire un logo ou un visuel selon un cahier des charges défini.

Puis est arrivé le brief de Cookineo. Pour la faire courte, il s’agit de créer la mascotte d’un site de cuisine.

Dans le brief, il est question d’un “monsieur propre” de la cuisine, un héros de la tambouille avec un C sur le thorax. Tel un Superman des casseroles.

J’imaginais mal un gars plein de muscles et de testostérone mitonnant des petits plats.

Mon crayon en main, j’ai vite griffonné un visage gourmand et sympathique. Un personnage souriant à l’idée de se régaler.

Crayonnés divers pour Cookineo

Crayonnés divers pour Cookineo

Crayonné définitif pour la mascotte Cookineo

Crayonné définitif pour la mascotte Cookineo

Vous constaterez tout de suite que je ne suis pas le Rembrandt du siècle en cours. Mais c’est suffisant pour dessiner des petits miquets ;-)

Puis vint la partie de vectorisation sous mon cher Illustrator.

Vectorisation sous Illustrator

Vectorisation sous Illustrator

Une petite mise en couleurs pour donner un peu de vie.

Mise en couleurs sous Illustrator

Mise en couleurs sous Illustrator

Et hop un fond de couleur pour rendre l’ensemble moins triste. Et puis le blanc, c’est salissant.

Visuel final Cookineo

Visuel final Cookineo

Au final, je vois déjà tous les défauts inhérents au manque de temps imparti à la “bonne” réalisation du visuel. Même si je trouve le résultat satisfaisant vu que ce n’est pas mon métier, je ne lui prédis pas un avenir radieux dans la galerie de vote.

Il est toujours bon de se frotter aux autres et tenter des expériences. Ce petit bonhomme fera le bout de chemin qu’il peut. Si je me prend (encore) une gamelle sur ce coup, cela ne m’empêchera pas de recommencer. A force, je devrais arriver à fournir un peu plus de qualité. Et qui sait, peut-être même arriver à remporter un concours un beau jour.

0

Gabriel Moreno, le trait ibérique

J’aime beaucoup le travail d’illustration de Gabriel Moreno. Il crée des visuels toujours poétiques et lumineux, centrés sur la beauté et l’intensité des visages.

Ses chevelures toujours constituées d’une myriade de traits fins, ses couleurs qui s’entremêlent, ses portraits magnifiques. C’est beau et envoûtant.

Son blog laisse entre-apercevoir le monsieur à l’oeuvre. Même si il parait être un as du crayon, je doute de son habileté devant la précision de certains portraits. J’irais même jusqu’à penser que l’artiste a un bon projecteur et/ou une bonne palette graphique pour “décalquer” ses sujets. Dommage. Mais le but est d’arriver à un résultat esthétique : c’est réussi.