0

Banksy et les Simpsons

En octobre 2010, un épisode des Simpsons débutait par un bien étrange générique. Débutant par la classique arrivée sur Springfield depuis les nuages, quelques détails pointaient déjà sur l’identité de l’auteur qui a pris part à sa création. Après un Bart encore puni pour “avoir écris sur les murs” ;-) le générique laisse place à un univers sombre soutenu par une musique d’une grande tristesse. Le monde qui y est décrit montre un peuple asiatique (coréen, chinois…) asservit au capitalisme et à la production des dessins-animés et produits dérivés des Simpsons.

Banksy est l’auteur de ce pamphlet cartoonesque.

C’est après avoir vu “Exit Through the Gift Shop” que le producteur exécutif Al Jean décida de contacter Banksy via ses représentants.

Sans jamais l’avoir vu, ni discuté avec, anonymat oblige, il lui proposa de créer un gag d’introduction à l’épisode.

Banksy conçut quelques planches descriptives dont 95% du contenu fut retenu et mis à l’écran.

Voici ici quelques captures de ce générique et sa version complète en vidéo.

simpsons banksy open titlesimpsons banksy animation factorysimpsons banksy slave pandasimpsons banksy old exhausted licorn

0

Graffiti Wars – Banksy vs Robbo

Le street artiste Banksy que beaucoup (trop ?) de monde admire, n’est pas forcément très apprécié par les graffeurs anglais.

Ce reportage de 47 minutes, tout en anglais, nous décrit la rivalité entre le graffeur Robbo et le street artiste Banksy dans les rues de Londres et d’ailleurs.

Robbo est une référence depuis les années 80. Peignant à la bombe sur les murs. Jusqu’au jour ou un petit nouveau venu de Bristol, Banksy utilisant des pochoirs, est venu s’imposer en commettant le suprême sacrilège : recouvrir un graff de Robbo par l’une de ses créations.

Dès lors, la guerre entre les deux a fait rage. Robbo s’ingéniant systématiquement à modifier les œuvres de Banksy.

Au cours de ce documentaire, on en apprend plus sur Banksy et son inspiration française (COCORICO !!!). Ses rats sont les petits frères de ceux qui couraient sur les murs de Paris pendant les années 80 et peints par le français Blek le Rat, le bien nommé.

Autre point intéressant, celui de la considération des œuvres de chacun par les autorités de la ville. Ce qui conditionne leur espérance de vie sur les murs.

Là où les graffs de Robbo sont systématiquement effacés, les pochoirs de Banksy sont consciencieusement protégés. Voire même retouchés par les services municipaux lorsqu’un indélicat graffeurs passe par-dessus. Certains pochoirs étant même protégés par une vitre en plexiglas en pleine rue !

Pourquoi ? Parce que l’œuvre vaut par son originalité et son aspect “travaillé”. Et aussi sa dimension commerciale.

Là où Robbo ne produisait qu’un “graff de plus” qui se confondait à ceux du voisin pour les moins observateurs, Banksy a changé la donne en proposant quelle que chose de plus esthétique, de plus novateur et surtout de plus identifiable pour les passants.

Conclusion : si vous voulez être respecté et voir votre travail durer dans le temps, soyez originaux, ayez votre style et travaillez-le pour qu’il soit abouti.

0

Relier les points et découvrir Michael Jackson

Nous avons tous relié les points dans ces petits jeux pour mômes. Fini les mickeys tout mal dessinés et les silhouettes aux contours approximatifs.

Thomas Pavitte est un graphiste, bricoleur, malin et génial qui a poussé le concept du Dot-to-Dot.

La transformation du visage de Michael Jackson se fait à la pointe du stylo. Patiemment, point après point, le jeu se fait art et l’image se précise.

Il faut absolument parcourir le reste du site thomasmakesstuff.com pour y découvrir des perles d’inventivité.

The transformation of Michael Jackson through dots from Thomas Pavitte on Vimeo.

0

La nouvelle Wonder Woman

“You’re a wonder, Wonder Woman !!!”

Nous entendrons bientôt à nouveau retentir ce glorieux générique sur nos petits écrans.

NBC a produit un épisode pilote de Wonder Woman avec la toute fraîche Adrianne Palicki.

Elle succède à la superbe Lynda Carter, héroïne des années 70.

Les temps changent et le costume de l’amazone aussi.

Adieu donc la culotte milky-way et les jambes nues.

Désormais Wonder Woman cassera du nazi (ou d’autres super vilains) en leggins bleus.

Pour le reste, tout est là : diadème boomerang, bracelets de force par balles et lasso doré de vérité composeront encore la tenue sexy.

L’aigle s’est fait plus impérial et le design moins américain (le drapeau US était clairement repris dans le look d’origine).

Ci-dessous un avant/après. Qu’en pensez-vous ?

wonder woman adrianne palickiwonder woman lynda carter

Cliquez sur les images pour les afficher en grand format.

palicki wonder woman run set palicki wonder woman set photo costume 2011

Cadeau bonus, les paroles de la chanson du générique des seventies :

Wonder Woman, Wonder Woman.
All the world’s waiting for you,
and the power you possess.

In your satin tights,
Fighting for your rights
And the old Red, White and Blue.

Wonder Woman, Wonder Woman.
Now the world is ready for you,
and the wonders you can do.

Make a hawk a dove,
Stop a war with love,
Make a liar tell the truth.

Wonder Woman,
Get us out from under, Wonder Woman.
All our hopes are pinned on you.
And the magic that you do.

Stop a bullet cold,
Make the Axis fall,
Change their minds, and change the world.

Wonder Woman, Wonder Woman.
You’re a wonder, Wonder Woman.

Norman Gimbel and Charles Fox

1

Banksy – Faites le mur

Peut-on vendre n’importe quoi à n’importe qui ? N’importe qui peut-il devenir un artiste qui vend (cher de surcroit) ?

Banksy nous offre un documentaire qui donne à réfléchir tout en brouillant les pistes sur le devenir d’un cinéaste raté (et français) qui devient un street artiste côté.

Faites le mur (Exit through the gift shop en VO) nous montre tout et l’essentiel du street art. Banksy, Shepard Fairey, Space Invader, C215… sont tous représentés à l’écran.

Dépêchez-vous de voir ce film qui ne trainera pas longtemps à l’affiche. Il est accessible à tous, même à ceux qui n’y connaissent rien.

Drôle, motivant, original et intéressant, il donnera envie à toute une génération de prendre une bombe de peinture et de faire de l’art sur le gris du béton.

Avis personnel : Mr Brainwash est, à mon avis, le nom du collectif d’artistes regroupant tous les gens cités dans cet article. Si vous ne savez pas de quoi je parle, allez voir le film.

banksy affiche faites le mur

banksy yellow flower

banksy soho phone box

banksy rat

Marrant comme les gens n’arrivent pas à orthographier correctement Banksy. Voilà quelques altérations rencontrées sur Google : banksie, banksey, bansky, bnksy, bansy, banksy, bancsy, banksi, bamksy, banski, blanksy, bansksy, bnaksy

banksie 22 < 10 - 3,6
banksey 30 -40 % < 10 - 3,6 0,1
bansky 15 000 25 % 400 60 % 3 % 0,6 3,5 0,9
bnksy 50 67 % < 10 - 3,4 1,0
bansy 110 22 % < 10 - 3,4 0,8
banksy. 30 87 % < 10 - 3,4 -1,0
bancsy 30 < 10 - 3,3 2,0
banksi 1 300 44 % 30 87 % 2 % 0,5 3,3 1,0
bamksy 22 -27 % < 10 - 3,2 2,0
banski 600 16 3 % 3,0 3,1
blanksy 60 -33 % < 10 - 3,0 -0,2
bansksy 50 67 % < 10 - 3,0 2,0
bnaksy 22 < 10 - 3,0